Notre vision et nos différences

URCHINK
Chaque jour de nouveaux tatoueurs et de nouvelles applications ou annuaires se lancent. Le tatouage est « à la mode » et attire beaucoup de monde, parfois par pure opportunité et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

urchinK est un média social, présentant les books des tatoueurs avec toutes leurs créations, et qui permet de découvrir de nouveaux artistes et de suivre ses préférés en s’abonnant à leur profil, à la façon des réseaux sociaux pour retrouver leur travail dans un fil d’actualité sans algorithme.

Fruit de 3 ans d’échanges avec des tatoueurs et tatoués, urchinK n’a pas été lancée sur un coup de tête en quelques semaines et ne ressemble pas aux sites de vente purement commerciaux, c’est une alternative et/ou un complément aux réseaux sociaux classiques.

Nous avons toujours été clairs : les tatoueurs n’ont pas besoin de nous ou de quiconque pour pouvoir travailler et avoir de la demande.

Sur certains annuaires et sur les réseaux sociaux, n’importe qui peut se déclarer tatoueur. Seuls les tatoueurs professionnels en règle sont exposés sur urchinK. Nous demandons numéro de SIRET et récépissé ARS pour valider les profils. 

Si tu es dans la musique tu connais peut-être Bandcamp !? C’est un concept similaire pour la musique qui, comme urchinK permet de découvrir un artiste uniquement par ses créations, puis d’accéder à l’achat de leur musique et leur merchandising.

RECHERCHE D’UN TATOUEUR
Dans notre vision une recherche de tatoueurs devrait se dérouler de la façon suivante : 

  • Avec ou sans connaissance du tatouage je choisi un style que j’aime
  • Je vais voir les shops de ma ville dans lesquels il y a des tatoueurs qui pratiquent ce style
  • Je regarde les books et sélectionne ceux qui me plaisent le plus
  • Je contacte mon coup de cœur pour me faire tatouer

Il n’est pas toujours facile de faire le « tour des shops » et certains clients vont parfois seulement au plus proche, sans avoir regardé le travail des tatoueurs, avec une image « Pinterest ou google » à faire reproduire. Il est aussi difficile d’aller rencontrer les artistes pour les découvrir dans les salons privés et les « curieux » peuvent être chronophages pour les street-shops. Nous avons donc adapté cette façon de découvrir un artiste en la modernisant et la rendant accessible, mais sans en changer la philosophie.

Un annuaire ne propose que des listes de noms de shops qui se sont « taggués » dans des styles. Il faut vérifier qui fait quoi et si il y a bien des artistes dans le style recherché, passer au shop suivant et recommencer… Sur urchinK les artistes ne sont pas mis dans des cases, leur « style » n’est pas demandé, ce sont leurs créations qui permettent de les découvrir ! 

LES RESEAUX SOCIAUX
Les réseaux sociaux ne sont pas pleinement adaptés au tatouage et beaucoup délaissent progressivement Facebook pour se tourner vers Instagram:

  • La portée est large mais pas toujours ciblée
  • Très faibles taux de visibilité des posts
  • Semblent gratuits mais obligent de + en + à sponsoriser les publications pour être vu
  • Les dizaines de messages reçus : « c conbien un tatou? » et le  « ?????? » si pas de réponses dans le quart d’heure, le dimanche à 2h du matin
  • Les tatouages apparaissent entre les photos de motos, de chats ou de posts d’influenceurs

Il y a aussi toutes les notifications reçues, les commentaires… souvent sympas, parfois pénibles…

Sur urchinK, pas d’algorithme, de publications suggérées ou de publicité, tout est exclusivement axé sur les créations. Les publications sont affichées par ordre chronologique à 100% des followers, qui n’ont qu’à scroller leur fil d’actualité pour découvrir les nouveaux posts.

LES NOTES
Sur certains annuaires, google ou Facebook, il est possible de laisser des « notes » à des tatoueurs, amis ou concurrents sans avoir été tatoué ! Elles sont parfois constituées des critères (notés sur 5 étoiles), qui ne nous semblent pas toujours pertinents :

  • La « qualité » : cela peut dépendre du style et reste subjectif. S’il n’y avait pas tant de personnes satisfaites de leurs tatouages ratés il n’y aurait pas tant de pages pour les partager !
  • La « sympathie » envers un ami pour lui octroyer des bonnes notes sans contrôle (méritées ou non)
  • …l’hygiène ! 2 ou 3 étoiles correspondrait donc à seulement la moitié d’un staphylocoque ?

L’hygiène ne peut pas être « à moitié » et sur urchinK seule la satisfaction (avec « OUI » ou « NON ») pourra éventuellement être demandée, et seulement pour un projet réservé et réalisé via l’appli (permettant d’identifier le tatoueur l’ayant vraiment réalisé sur un « vrai » client).

TRANSPARENCE
Certains promettent « les meilleurs tatoueurs » qui ne sont en fait que ceux qui veulent bien payer un abonnement et ont été démarchés. Nous avons choisi la transparence !

L’art étant subjectif et la sensibilité aux différents styles personnelle, nous avons pris le parti de ne pas filtrer les tatoueurs par ce qui nous plaît ou pas, mais par le fait qu’ils soient professionnels  et en règle ! Il peut y avoir des tatoueurs avec moins de talent que d’autres, une galerie permet de juger de la qualité (ou non) de chaque artiste afin que chacun puisse comparer et suivre ses tatoueurs préférés pour avoir le tatouage qu’il mérite !

D’autres applications connues proposent un système « d’appel d’offre » ! Cela dévalorise à nos yeux le métier en faisant ressortir les moins chers, sans mettre l’accent sur le style de l’artiste.

Notre but n’étant pas de faire l’apologie du mauvais tatoueur, nous envisageons un « label » axé seulement sur la maitrise technique. Il serait mis en place avec des connaisseurs et aurait pour but d’aider les clients. Nous pensons que cacher les tatoueurs les moins talentueux n’aiderait pas les non-connaisseurs à vérifier si un tatoueur est correct ou non.

HYGIENE
Avoir suivi une formation hygiène et salubrité en quelques jours ne garantit pas que le tatoueur applique les règles qu’il est censé avoir apprises.Nous demandons néanmoins le récépissé de déclaration ARS pour valider un profil. Nous envisageons d’autres solutions, ainsi qu’un guide indiquant des signaux facilement identifiables pouvant alerter. C’est peut être contraignant, mais si cela permet de filtrer

SIGNALEMENTS
Clients et professionnels peuvent signaler un profil ou du contenu non approprié (conditions de travail ou d’hygiène douteuses, plagiat…). Nous demandons alors plus d’informations et nous nous rapprochons du profil mis en cause pour prendre les mesures nécessaires.

PROTECTIONS DU TRAVAIL
Nous avons à cœur de protéger le travail des artistes! Nous mentionnons sur toutes les créations et partages qu’elles sont protégées par le droit d’auteur. Nous étudions toutes les possibilités techniquement réalisables (verrouillage des captures d’écran etc.). Cela n’empêchera jamais le vol, mais nous souhaitons faire le maximum pour informer, gêner et dissuader. 

UNE APPLI GRATUITE
Nous avons décidé de proposer une application gratuite, aussi bien pour les tatoueurs que les clients. Sans abonnement à la différence des annuaires, sans publicités intempestives, sans revente des données des utilisateurs, sans mise en avant ou publications sponsorisées. 

L’application doit forcement s’autofinancer. Afin de couvrir les frais de fonctionnement seule une participation sur les montants perçus sera prélevée (incluant les frais de la plateforme de paiement et la TVA) uniquement pour les artistes souhaitant proposer des ventes. Ce montant est bien moins élevé que la plupart des sites d’exposition ou de vente et ce système apporte en plus une garantie sur les réservations (expliqué sur le site par ailleurs, pour éviter les plantages).

NOTRE VISION
Nous n’avons jamais promis une solution miracle et nous avons toujours dit que les tatoueurs n’ont pas besoin de nous ou de quiconque, pour travailler et avoir de la demande. Par rapport à d’autres plateformes ou projets en cours, les artistes partagés par urchinK ont réellement téléchargé l’application, créé un book et posté eux-même du contenu.

Nous n’avons pas l’ambition de « démocratiser le tatouage » (ne l’est-il pas déjà assez ?!). Nous souhaitons aider les clients à s’y retrouver dans la masse de nouveaux tatoueurs, avec une appli venant en complément des réseaux sociaux classiques et basée seulement sur le travail des artistes.

A la différence d’applications lancées en quelques semaines qui promettent plus de clients ou de visibilité, nous avons construit urchinK avec des tatoueurs durant 3 ans ! Durant ce temps passé à leur côté, nous avons forcement adopté une vision du milieu proche de celle des tatoueurs rencontrés. Nous ne voulons pas être amalgamé avec ceux qui n’ont pas une bonne démarche et nous partageons la vision que certains tatoueurs peuvent avoir au sujet de certaines plateformes. urchinK a été construit avec toute la bienveillance et le respect possible pour le travail des artistes.

3 ans à s’intéresser à ce milieu, d’apprentissage au contact des tatoueurs, ne fait pas de nous des tatoueurs, mais c’est plus long que le temps mis par certains scratcheurs entre le moment de commander un kit sur le net et commencer à « tatouer ».

Nous n’avons pas la prétention de dire que notre appli est parfaite, la meilleure ou qu’il n’y a pas d’autres projets intéressants. urchinK ne peut pas non plus intéresser tout le monde, notamment les tatoueurs bookés pour des mois, ceux qui ne cherchent pas à s’exposer, avec un manager qui permet de filtrer et gagner du temps et qui trouvent que les réseaux sociaux sont adaptés et suffisants.

urchinK a été imaginée avec des tatoueurs qui y ont vu une utilité, sans vouloir déshumaniser le tatouage mais permettre justement de remettre leur travail en avant, gagner du temps pour l’accorder aux « vrais » clients et se consacrer à tatouer!

Nous contacter : hello@urchink.com

Partager la page